Conseils jardinage en fonction de la lune

Jardiner avec la lune est une tradition ancestrale.


Suivre les influences de la lune pour vivre encore plus proche de la nature ? Jardiner au meilleur moment en respectant l’environnement ? Connaître l’importance de ses mouvements pour en profiter ? Suivez le guide !
Mais avant de passer aux conseils un petit rappel des différentes notions de base n’est pas inutile :

Les phases de la lune :

La lune croissante est la période qui suit la nouvelle lune jusqu’à la pleine lune tandis que la lune décroissante est la période qui suit la pleine lune jusqu’à la nouvelle lune. C’est l’aspect du disque lunaire dans le ciel, ce qu’on appelle « phases lunaires » d’un cycle d’environ 29 jours.

Le cycle lunaire :

Le cycle lunaire qui dure environ 26 jours décrit la trajectoire de la lune dans le ciel.
La lune montante est la période où elle est chaque jour un peu plus haute
La lune descendante est la période où chaque jour elle baisse vers l’horizon.
Rien de plus simple pour déterminer son cycle : vous observez sa position dans le ciel par rapport à un point fixe à une heure donnée et le lendemain par rapport au même point fixe mais 2 heures plus tard. Plus haut ? montante ; plus basse ? descendante !


Comment jardiner en fonction des phases de lune ?

  • La lune croissante est propice au travail de la terre, aux repiquages, aux traitements naturels, aux plantations et semis de légumes fruits. Dans le jardin des fruitiers, on plantera arbres et arbustes. En lune croissante, les légumes récoltés se conserveront mieux.
  • La lune décroissante est propice pour semer ce qui ne doit pas monter en graines comme les salades, les épinards, les oignons, etc. C’est également la période idéale pour effectuer des récoltes et tailler les arbres et arbustes dont on veut limiter la croissance.
  • A la lune montante, la sève est attirée vers les parties supérieures ; cette période est propice aux semis, plantations de bulbes, récolte de fruits et légumes, greffes, traitement naturel. Les récoltes se conservent mieux et les fleurs coupées tiendront plus longtemps.
  • A la lune descendante, la sève descend dans les racines et c’est le moment de planter, repiquer, enraciner les boutures ; cette période est favorable aux bulbes et légumes racines, on en profite pour effectuer les semis des plantes dont on veut encourager la floraison et la production ainsi que leur récolte.

Il y a aussi des jours de repos :

  • Lorsque la lune est à son apogée c’est-à-dire à son point le plus éloigné de la terre : les semis se lèvent mal, les repiquages ne prennent pas bien, les plantes sont plus vulnérables aux maladies.
  • Lorsque la lune est à son périgée c’est-à-dire à son point le plus proche de la terre : les semis risquent de monter prématurément à fleurs ensuite à graines.
  • Lors des nœuds lunaires c’est-à-dire lorsque la lune coupe le plan de rotation de le Terre.

Mais vous pouvez aussi consacrer ces journées à entretenir vos outils et ranger vos graines !